Colonne "Louvre"


D’un « design » permettant une intégration aisée, la colonne « Louvre » a été développée par T.C.M. pour des applications de surveillance mobile, selon les prescriptions imposées par le Musée du Louvre à Paris.

La particularité de ce système est d’assurer la détection d’événements de manière directive ou omnidirectionnelle.

La transmission des événements s’opère par voie radioélectrique, sur les fréquences déjà allouées à l’exploitant qui utilise un parc radio
(mobiles, bases, talkies-walkies, relais…).
La Société T.C.M. peut également étudier et installer le réseau de radiocommunications nécessaire*.

Il est également possible de visualiser, compresser puis transmettre des images vidéo en N&B ou en couleur depuis 1, 2, 3 ou 4 caméras intégrées
à la colonne « Louvre ».
Dans ce cas, la transmission peut atteindre un débit de 3 images / secondes dont la récupération se fait sur un P.C. muni d’une liaison Modem avec un G.S.M., permettant ainsi d’exploiter les images de tout point géographique (sous réserve* de la qualité de la propagation G.S.M.).

Exploitation

Le système peut être entièrement autonome par l’intégration d’accumulateurs rechargeables, soit raccordé au secteur en conservant néanmoins une totale autonomie dans le transfert des événements par radio ou par G.S.M. comme des images par G.S.M. (DATA)


Structure mécanique

Sur un piètement en fonte d'aluminium repose une colonne ajourée sur 3 côtés, d'une section de 125 x 130 mm, dont la hauteur est variable de 1.000 à 3.000 mm, hors antenne H.F. ou G.S.M.
Les faces ajourées sont recouvertes de bandes de plexiglas noir.
Le poids total de l'ensemble est inférieur à 25 Kg pour une colonne de 2000 mm de hauteur.
L'étanchéité aux ruissellements est garantie (IP54).

Structure électronique et électrique intégrée

L’alimentation est extérieure via un connecteur avec détrompeur.
En mode autonome, des accumulateurs étanches sont situés en interne, au pied de la colonne.
La charge s'effectue par bloc externe.
Cette disposition assure un centre de gravité particulièrement bas.
Une platine d'analyse assure l'interfaçage entre la source de détection, intégrée à la colonne, et un vecteur de transmission radioélectrique interne.
L'émetteur/récepteur chargé d'acheminer les informations est de marque ELPHORA®, homologué, et certifié CE de type.
Il est compatible avec les fréquences de trafic autorisées, en l'occurrence : 74-88 Mhz, 146-174 Mhz, 400-440 et 440-470MHz)
L’émetteur peut être programmé sur les fréquences d’exploitation du Client sous certaines réserves.
Le protocole est analogique et multistandards.
Une version GSM Data (TeleObserver®) est également disponible.

Autonomie :
- L’autonomie est inversement proportionnelle à la quantité d’événements ou d’images à transmettre.


Version détection d'événements

Détection :

- Par infrarouges actifs, en barrages extérieurs "longue portée" :
Un échange numérique par faisceaux infra rouges actifs assure le dialogue entre deux colonnes.
Les mesures d'intensité de signal vérifiées en continu, les circuits de discrimination de brouillard par évaluation simultanée et 4 canaux disponibles assurent, entre autres sécurités, une fiabilité optimale.
Les portées peuvent atteindre 100 ou 200 m. selon le modèle de barrage à prévoir.

- Par infrarouges passifs, et/ou autres technologies, en volumétrie intérieure autonome :

Une seule colonne permet d'assurer une détection d'événement dans un volume proportionnel au modèle de détecteur choisi.
La détection peut s'effectuer sur 1, 2, 3, ou 4 côtés et selon des critères différents (rideau, grand-angle, etc...).

- Par détecteurs déportés :
Ouverture, choc, élévation de température, déclenchement de caméra, sonde, etc...

Mise en /hors service :

- Par clé ou digicode.

Réception, par voie radioélectrique des événements :

- La réception est assurée par un portatif et/ou base spécifique, avec identification éventuelle de la colonne.

Options :

- Colonne d'appel/radio : pour cette exploitation, un micro / H.P. optionnel est fixé à l'arrière de la colonne permettant ainsi de converser avec la base et/ou le (ou le groupe) de portatifs en liaison radio.
- Appel d’urgence par G.S.M. : en cours de développement.
- Ecoute du site d'environnement : par micro intégré, avec compression de données audio et consultation via G.S.M. DATA

Suivi de rondes :

Une apposition de badge peut-être effectuée par le gardien pour identification et affichage date/heure de son passage sur un lecteur spécifique apposé sur la colonne "Louvre".


Version vidéosurveillance

Cette option est dédiée à la surveillance vidéo ou complémentaire à la version détection d'événement.
Sur déclenchement, est activée une phase visualisation, avec transfert d’images par G.S.M. en mode DATA.
Cette version est réalisée sur commande uniquement (Nous consulter).
Dans cette dernière version, la colonne est équipée d’un système TeleObserver® couplé à un système RelayBox.
La visualisation peut se faire sur P.C. (avec interface G.S.M. de type PCMCIA), via RNIS ou RTC.

Autres versions

Version enregistrement numérique, compression de données et transfert par G.S.M. (nous consulter).

Autres présentations

Le système électronique de détection d’événement et / ou de transmission d’images par G.S.M. DATA peut être intégré, sous réserve de faisabilité, dans un autre support au choix de l’exploitant (statue, colonne creuse, mobilier,…).

* Réserves, précautions et contraintes

* La Société T.C.M. décline toute responsabilité quant à la qualité de la propagation hertzienne nécessaire à l’exploitation du produit, tant en mode « radio privée » qu’en acheminement via G.S.M.

Les colonnes de détection, par voie radio, ne se substituent en aucun cas aux systèmes de sécurité indispensables à la nature de certains sites.

L'exploitation de ces produits ne peut se faire sans contrôle préalable de la propagation radioélectrique qui caractérise l'environnement d'utilisation.
Dans tous les cas, des essais radio devront être réalisés.
Egalement, les autorités de tutelle de gestion des fréquences de trafics devront délivrer les autorisations indispensables en la matière.

Pour la version vidéo, les tests de faisabilité prendront en compte, entre autres, les obligations légales applicables aux systèmes de surveillance par caméra(s).

Enfin la société T.C.M. décline toute responsabilité quant à son implication dans toute atteinte portée à autrui, au travers de l'utilisation de ses produits réalisés exclusivement pour des applications électriques, techniques ou robotiques et non de sécurité.


ns toute atteinte portée à autrui, au travers de l'utilisation de ses produits réalisés exclusivement pour des applications électriques, techniques ou robotiques et non de sécurité.